La dermite ocre : Tout ce qu’il vous faut savoir

Les maladies de peau sont des problèmes assez fréquents et présentant des cas variés. Parmi ceux-ci, l’on distingue la dermite ocre qui est caractérisée par la survenance de tâches en général sur les régions des membres inférieurs. C’est un mal qui, s’il est négligé, peut fait perdre à cette partie son esthétique. Plusieurs raisons se révèlent être à la base de cette pathologie cutanée. Ainsi, pour la traiter, il faut s’attaquer à ses différentes causes en appliquant des solutions adaptées à chacune. Trouver en ces quelques lignes les informations utiles pour mieux découvrir cette maladie.

Quelles sont les caractéristiques de la dermite ocre ?

Il s’agit d’une affection cutanée qui ne se localise que sur les pieds en l’occurrence au niveau de l’avant-tibia ou sur la zone intérieure des chevilles. C’est une inflammation de l’épiderme qui laisse apparaître des sortes de tâches de part et d’autres ayant une couleur rouge tirant sur du violet et qui après quelques jours virent au marron.

La dermite ocre est un symptôme signalant un dysfonctionnement des veines. Ce trouble veineux est capable de mener à une ulcération cutanée, à des infections de bactéries ou à une atrophie de la peau, s’il n’est pas bien traité.

Cette maladie peut attaquer à la fois les deux membres du bas ou un seul. Elle n’entraîne pas de douleurs, mais cause des démangeaisons qui sont insupportables parfois. Lorsqu’on gratte la partie qui démange, elle peut s’enfler ou faire des plaies.

Quelles sont les raisons qui expliquent la survenance de cette irritation cutanée ?

La dermite ocre provient d’un stockage de matière ferrique se trouvant dans le sang, dans les tissus cutanés. Cela est dû à un déchirement des vaisseaux capillaires du fait d’une très forte pression sur les veines.

Cette pression excessive, peut survenir des suites d’une varice ou d’une phlébite. Aussi, un trouble circulatoire ou encore une affection du cœur peuvent contribuer à faire naître une dermite ocre. Par ailleurs, le purpura ou l’hématome sont également des causes bien connues de cette maladie.

De plus, la prise excessive d’aspirine ou de médicaments contre la coagulation du sang peut être responsable d’une lésion des capillaires. En effet, les capsules de ce genre, en fluidifiant le sang, augmente son débit. Ainsi, cela peut exercer une certaine pression sur les veines et les faire craquer.

Comment traiter la dermite ocre ?

Pour soigner cette maladie, il est possible de se tourner vers plusieurs solutions à savoir :

– les soins antiseptiques,

– et les soins dépigmentant.

Les soins antiseptiques

Cela peut être des crèmes, des pommades, des solutions qui ont des propriétés antimicrobiennes et qui doivent être utilisées en application locale. Ces différents soins peuvent permettre le soulagement des inflammations ainsi qu’estomper peu à peu les tâches.

Les soins dépigmentant

Pour en finir avec le problème de dermite ocre, ces produits serviront à éclaircir les parties touchées. Ce qui effacera la tâche. L’on peut choisir entre :

– les soins de blanchiment liniment tel que les acides kojic, azélaïque, ou rétinoïque, la glabridine, les vitamines C ou E, les dermocorticoïdes, l’hydroquinone,

– l’usage du laser,

– le peeling avec l’acide de glycol,

– l’IPL (Lumière Intense Pulsée),

– les injections de déféroxamine de mésilate. Toutefois, une attention particulière est à observer avec ses produits pour traiter la dermite ocre. Ceci parce qu’une utilisation prolongée ou en excès peut être dangereuse et causer d’autres affections plus graves à l’instar du cancer de la peau. La plupart d’entre eux contiennent des substances pas très doux pour l’enveloppe cutanée. Ils sont donc à utiliser avec modération.

Après avoir éliminé toutes les tâches par la dermite ocre, il est important de chercher à régler le dysfonctionnement au niveau des vaisseaux afin d’empêcher une récidive. Cela est possible par une opération chirurgicale, par une thérapie thermale qui aidera à drainer les lymphes ainsi qu’à avoir une meilleure stimulation des veines afin de bénéficier d’une circulation optimale du sang.

Ces deux solutions sont d’une efficacité incroyable pour traiter l’insuffisance des veines. En plus de ces cures, des mesures sont à prendre pour permettre un soulagement rapide.

Quelles sont les précautions pour optimiser l’action des traitements de la dermite ocre ?

Il est recommandé de marcher de façon régulière. Les jambes atteintes doivent pour la majorité du temps être surélevées. Aussi, une compression des veines par l’utilisation d’une compresse pour bander de temps en temps les parties touchées pourra être bénéfique.

Ceci permettra de manière efficace de réduire la distribution du sang à l’intérieur des tissus cutanés. En outre, des massages des lymphes contribueront à détendre les veines. Pour guérir de la dermite ocre, il est aussi crucial d’éviter de prendre trop longtemps certaines positions notamment se tenir assis ou debout, ou le croisement des jambes lorsqu’on est assis.

Ces comportements ne feront qu’empirer la situation. De plus, pour ne pas avoir à chopper des infections, la zone atteinte étant trop sensible, il est indiqué de veiller à avoir de façon permanente la peau sèche et propre.

Articles similaires

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Articles récents