Douleur au téton : causes, manifestations et solutions

Les douleurs au téton sont des maux fréquents chez la femme. Les causes de ce mal sont multiples et complexes et en plus c’est une des parties les plus sensibles de l’anatomie humaine. La prédisposition hormonale du genre féminin à donner la vie et à se servir des mamelles pour l’allaitement explique leurs vulnérabilités. Néanmoins il est bien de vous notifier que certains hommes aussi sont touchés par cette douleur. Cet article vient vous apporter plus d’éclaircissement sur la douleur au téton en vous détaillant les causes, symptômes et les solutions.

Ce qu’implique une douleur au téton

Un téton douloureux est une affection des seins exprimée en médecine par le terme mastodynie. C’est un mal qui peut se ressentir d’un seul ou des deux cotes des seins et qui s’exprime par des symptômes différents. Il s’agit entre autre, de douleurs vives passagères, légères, de tétons sensibles, de contraction non volontaire, de pression mammaire, de sensation de chaleur, d’une hyper sensibilité des nerfs qui deviennent perceptible etc. Ceux sont là quelques réactions mamellaires qui ont rapport avec ce mal.

Douleur au téton : les causes

Les raisons les plus plausibles de cette affection sont le statut de nourrice, les menstruations, l’arrêt de la fonction menstruelle, l’âge pubertaire, l’état de grossesse… Aussi l’on peut ajouter les contacts excessifs des mamelles avec des vêtements qui surviennent au cours des différentes activités humaines.

S’il y a autant de facteur pouvant occasionner la douleur au téton, il n’en reste pas moins que nous parlons d’une partie sensible du corps humain. Alors il serait bien de toujours prêter une attention particulière à ces symptômes pour éviter le pire (exemple des tumeurs de seins).

L’âge pubertaire

L’un des signes indicateurs de cette période chez la femme est l’état de ses glandes mammaires. Elles deviennent non seulement volumineuses mais aussi sensibles. En ces moments, vous pouvez penser avoir un problème compte tenu du mal que vous ressentez si quelque chose effleure vos seins. Ne vous inquiétez pas, retenez que cette douleur au téton est bien passager et que tout rentrera dans l’ordre une fois que vos molécules auront finis leur cycle.

En ce qui concerne les nourrices

C’est le plus répandu et le plus dense des cas de téton douloureux. Le fait que votre enfant commence par téter, occasionnera au tout début  des souffrances passagères. Ce qui est expliqué par le fait que le bout de vos mammaires ont besoin d’adaptation. Ils se doivent de s’habituer à la succion du bébé. Comme solution, assurez vous de lui offrir une bonne mise en bouche de vos seins. Demander conseil à votre pédiatre.

Si juste à la fin de la ration lactée du bébé vous exprimez une douleur au téton, il s’agit certainement d’un mauvais mouvement sanguin. C’est bien le cas si votre expression du mal est plus forte dès qu’il y a contact de vos mamelons avec un courant d’air frais (vous avez des symptômes du mal de Raynaud). Pour se faire, appliquez un massage régulier à ceux-ci afin de faciliter la circulation et enveloppez les plus possible pour les tenir hors portée du vent.

Il peut vous arriver en tant que nourrice, de remarquer de minuscules états blancs le bout de vos mamelons et qui vous cause des douleurs au téton. C’est la résultante de l’obstruction d’un conduit lacté. Ce qui forme des cloques dites de lait. Pour vous en débarrasser, posez une source chaude sur les seins pour élargir les veines transportant le lait avant de nourrir votre bébé. Après l’avoir satisfait, pensez faire le contraire en y posant une source froide. L’idée du froid intervient pour atténuer la douleur comme dans le cas des ampoules de pieds.

Les menstruations

Communément appelées les règles, les menstruations sont une cause de douleur au téton. En ces instants, le mal chez certaines se fait sentir au tout début du cycle tandis que pour d’autres ce n’est qu’à la fin qu’il se présente. Ceci résulte du fait qu’une fois en menstrue, compte tenu des activités hormonales, les seins gagnent en sensibilité et grossissent. Il est conseiller de faire attention à ses gestes pour ne point subir d’attouchement. Ceci passera dès la fin du cycle.

Les blessures dues à la tétée

L’action de téter qui consiste à sucer le bout des mammaires peut occasionner des blessures, surtout au tout début de l’allaitement. Dans ce cas, la nourrice est disposée à un ressenti de chaleur, de douleur au téton, voir des rougissements du téton. Cette blessure peut être infectée par des agents pathogènes et conduire à voir couler un liquide jaune et le rougi des seins. Il est préférable et primordial dans cette situation de vous diriger vers les spécialistes de la santé avec la mère et l’enfant pour une prise en charge adéquate.

L’arrêt de la fonction menstruelle (ménopause)

C’est le moment exact où tout chamboule dans le corps de la femme. Elle voit ses cycles changer et son corps ne reste pas en marge de cette étape. Entre les souffles de chaleur et les crises de nervosité, ses seins gagnent une excessive sensibilité au point d’être très très douloureux au moindre toucher. Rien de mieux que de s’entourer des bonnes personnes qui vous remontent le moral ou de trouver de bonnes sources de distraction pour passer cette épreuve.

La mauvaise hygiène

Il est important de bien entretenir ses mamelons pour éviter toutes formes d’infections pouvant mener à des tétons douloureux. Ce qui est surtout prescrit aux nourrices est de s’assurer de se laver tout au moins les mammaires deux fois au cours de la journée pour éviter la douleur au téton. Aussi compte tenu de la présence de lait dans ces dernières, elles sont souvent lourdes et sensibles. En plus, malgré la résistance de la petite surface qui entoure le mamelon du sein qui vous évite toute déshydratation, elle peut être détruite sur le coup des frottements. C’est le cas lorsque vous sentez que vos mammaires sont souvent sèches. Pensez à leurs apporter un peu d’eau, ou de préférence appliquez y le lait maternel. Il serait donc préférable de ne pas trop les frotter. Il faut s’assurer aussi d’avoir des soutiens propres pour votre santé et celui du bébé.

Contact excessif des tétons avec certains types de vêtements

L’on fait référence ici à l’accoutrement des pratiquants de sport. C’est bien l’une des causes de douleur au téton compte tenu du fait que leurs tenues plaques les seins tout en y exerçant une pression considérable. Au cours des activités, il y a frottis entre les habits et le bout des mamelles. Ce qui irrite considérablement ces derniers. Il serait préférable de trouver des sous vêtements vraiment adaptés à votre activité. Il en existe de très doux qui préserveront cette partie de votre corps malgré vos mouvements. Il est aussi possible surtout pour les hommes, de vous offrir des compressifs. En plus de pouvoir panser les anciennes blessures causées, il vous épargne des nouvelles et protègent cette partie de votre corps.

Les tumeurs de seins

Si vous ne faites pas partie des cas précités mais que vous faites face à des douleur au téton, il est préférable de vous approcher d’un centre de santé pour vous faire consulter. Si en plus de vous faire mal, votre mamelon vous picote et vous pousse à vous gratter, l’on peut se référez à plusieurs raisons. Vous avez peut être changé de produit cosmétique ou opté pour de nouvel détergent de lavage et ceux-ci vous causent des allergies.

Ou bien vous venez de vous offrir un vêtement et l’étoffe ne va pas avec votre peau. S’il s’avère que ce soit l’un ou l’autre de ces cas, vous savez quoi faire. Ou encore que vous avez contracté une  maladie exoderme, faites vous consulter. Mais s’il n’en est rien, sachez qu’il est difficile de déterminer de façon exacte les problèmes sanitaires liés aux seins. Pensez à vous faire une autopalpation pour voir si vous ne ressentez pas une quelconque présence de corps étranger et suivez le conseil émis au tout début de ce paragraphe.

Les méthodes possibles pour soulager des tétons douloureux

La douleur au téton, à cause du mal qu’il engendre vous a déjà poussé à demander s’il n’y aurait pas un médicament ou substance pour la soulager. Sachez que vous pouvez vous tourner vers des produits naturels ou des traitements de la médecine.

En ce qui concerne les astuces naturelles pour soulager la douleur au téton, le premier remède que vous avez à disposition des mains et que vous pouvez utiliser sans avoir à débourser des sous est le lait des seins. Il suffit de l’appliquer sur vos mammaires et de le laisser agir.

Vous avez aussi la possibilité de vous faire un massage une fois que vous êtes sous votre douche avec de l’eau tiède et du savon. Pour la procédure, faites des mouvements circulaires en commençant du milieu de la poitrine vers les aisselles. Cela contribuera à l’amélioration du flux sanguin et lymphatique.

Vous pouvez également venir à bout de la douleur au téton en passant une poche de glace sur la partie douloureuse et ceci pendant au moins 10 à 15 minutes. Ceci est à faire lorsque vous ressentez des douleurs très aiguës et que vous constatez un gonflement au niveau des seins.

Notez également que consommer certains types d’aliments en l’occurrence le soja pourrait vous être bénéfique dans la réduction des fluctuations des hormones. Cela garantirait la diminution de l’apport des matières grasses, des aliments d’origines industrielles ainsi que du sel afin de réduire l’accumulation d’eau. Privilégiez donc les aliments riches en fibres à l’instar des légumes et des fruits.

De plus certaines plantes (le pissenlit) peuvent vous aider à faire disparaître la douleur au téton. Vous pouvez le prendre en infusion, sous forme de poudre ou de capsule de manière régulière à chaque fois que vous vous sentirez mal.

Vous pouvez essayer d’augmenter votre taux de vitamine B6 et de vitamine E en consommant beaucoup plus les noix, les épinards et les avocats. Cette technique est également très efficace.

Pour ce qui est des remèdes médicinales, vous pouvez vous tourner vers la lanoline qui est une crème issue des fluides de la laine. Celle-ci agira comme un analgésique sur votre sein pour soulager la douleur au téton. Ce qui permettra de calmer le téton douloureux.

Par ailleurs vous pouvez vous pencher sur le port de soutiens beaucoup plus adaptés à vos seins. Préférez les bien confortables mais fournissant aux mamelles un support efficace. Ainsi, vous aurez la possibilité de les mettre et ce même la nuit lorsque vous ressentez des maux.

Vous pouvez aussi vous servir des bandes à gel hydraulique pour faire des pansements sur les zones atteintes. Ceux-ci agiront en compression pour atténuer le mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *