Les critères pour choisir son vaporisateur

Le vaporisateur est cet accessoire qui permet de fumer les herbes loin des risques de la combustion. Bon nombre de marques investissent dans la fabrication de cet appareil. Ainsi, la multitude des modèles disponibles sur le marché ne vous facilite pas un choix optimal. Pour éviter de vous embrouiller, il existe certains critères que vous devez prendre en compte. Quel type de vaporisateur que vous souhaitez acheter ? Pour quelle méthode de chauffe faut-il opter ? Quel budget avez-vous prévu ?

Les types de vaporisateurs

Pour acheter un appareil qui répond à vos besoins, la première préoccupation à évacuer est de définir le type de vaporisateur idéal. Il en existe de trois sortes :

  • Les vaporisateurs portables
  • Les vaporisateurs stylos
  • Les vaporisateurs de bureau

Les vaporisateurs potables

Le vaporisateur portable est le type d’appareil qui convient aux personnes instables. Solide et miniaturisé, il est facile à transporter sans le risque d’être endommagé. Ce type de vaporisateur est disponible en plusieurs modèles. Afin de vous aider, retrouvez une sélection ici des fabrications les plus performantes de cette catégorie. Sans complexe, un vaporisateur portable peut être utilisé partout. Sa température de chauffe est réglable. De même, l’autonomie de sa batterie vous offre une utilisation de plusieurs heures.

Les vaporisateurs stylos

Le vaporisateur stylo présente les mêmes avantages que celui du type portable. Il est compact, léger et simple à transporter. Il apporte une discrétion absolue. Vous pouvez aisément fumer sans vous fait remarquer. Son design est semblable à celui de la e-cigarette. Il est très pratique, mais reste moins performant comparativement aux autres types de vaporisateurs.

Les vaporisateurs de bureau

Cette catégorie de vaporisateur comprend des modèles plus volumineux qui libèrent une grande quantité de vapeur en une inhalation. À l’opposé des autres types de vaporisateurs, celui de bureau est plus difficile à transporter. Non seulement sa taille ne vous rend pas la tâche facile, mais il ne possède pas une batterie rechargeable. Il fonctionne à base d’un secteur électrique. Difficile ainsi de l’utiliser en plein air.

Les méthodes de chauffe

De nombreux fumeurs ne savent pas le rôle que joue la méthode de chauffe dans la vaporisation. Ce facteur est d’une grande importance. Il existe trois méthodes de chauffe :

  • La conduction
  • La convection
  • La méthode hybride

La conduction

Dans ce système, la matière est chauffée grâce à son contact direct avec la céramique qui se trouve dans la chambre de combustion. La température est élevée et le chauffage est presque instantané. C’est une méthode idéale pour une transition de la cigarette à la vaporisation. Les appareils qui emploient cette méthode sont moins chers.

La convection

Cette méthode de chauffe ne nécessite pas le contact entre la matière organique et la surface de la chambre. Dans ce système, la vapeur est créée grâce à l’air chaud qui traverse l’herbe. Le temps de chauffage est plus lent, ce qui procure de la douceur à la vapeur.

La méthode hybride

C’est la combinaison entre la conduction et la convection. Le processus démarre par la conduction et s’achève par la convection. Ainsi, le chauffage est rapide et la vapeur est douce sans le risque de combustion.

Le budget pour acheter un vaporisateur

Les vaporisateurs sont disponibles à des prix variables. À 20 euros, vous pouvez déjà trouver un modèle stylo d’entrée de gamme qui répond à vos exigences. Cependant, il sera moins performant et ne peut vous offrir que la méthode de chauffe à conduction.

À partir de 100 euros, vous pouvez vous offrir des vaporisateurs portables de haute qualité. Ces modèles sont dotés des systèmes de chauffe à convection et hybride. Pour ceux qui possèdent un budget supérieur à 250 euros, les vapos de bureau sont à votre portée.

Articles similaires

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Articles récents