Comment choisir le meilleur tricycle évolutif ?

C’est toujours un grand moment pour les parents de voir leurs enfants monter à vélo. À un certain âge en effet, les mômes ont envie d’avoir leur propre tricycle. L’achat de ce moyen de déplacement pour enfant constitue une étape essentielle dans le développement psychomoteur du bébé qui grandit. C’est surtout en cela que l’achat d’un tricycle évolutif est un investissement qu’il faut faire en veillant à choisir un accessoire qui répond aux attentes de son enfant. Mais aussi, il faut que le tricycle garantisse une bonne ergonomie, une sécurité optimale, un bon design et soit évolutif.

Qu’est-ce qu’un tricycle évolutif ?

On peut facilement deviner, à partir de l’appellation du mot. De façon concrète, c’est un vélo qui dispose de trois roues dont on peut modifier la structure et le réadapter à l’enfant au fur et à mesure qu’il grandit. Il est évident que le tricycle évolutif est fabriqué pour les bébés. Tout au début, ils s’y asseyent et se font pousser. Le vélo évolutif peut ainsi remplacer la poussette. C’est d’ailleurs un accessoire qui permet à l’enfant de développer son éveil et sa motricité. Le tricycle aide le bébé, pendant qu’il grandit, à se muscler et à gagner en autonomie en apprenant à orienter tout seul le guidon. Bien évidemment, comme tout produit, il n’y a pas un seul modèle standard de triporteur. Les marques proposent des modèles variés.

Quels sont les différends modèles de tricycles évolutifs ?

En fonction des options et du design, on distingue sur le marché plusieurs modèles de tricycles évolutifs. Il y a ainsi le tricycle évolutif conçu pour les filles qui sont souvent de couleur rose et bleu. Il existe aussi des tricycles évolutifs fabriqués surtout pour les bébés et les enfants à bas âge. Comme récapitulatif, on peut retenir :

  • Les tricycles évolutifs pour filles ;
  • Les tricycles évolutifs roses ;
  • Les tricycles évolutifs pour bébé ;
  • Les tricycles évolutifs draisiennes ;
  • Les tricycles évolutifs pour garçon ;
  • Les tricycles évolutifs 4 en 1 ;
  • Les tricycles évolutifs roue caoutchouc ;
  • Les tricycles évolutifs rouges, etc.

Quel que soit le modèle de tricycle évolutif, l’accessoire n’est pas à choisir au hasard. Choisir le triporteur qu’on va offrir à son enfant, c’est tout un art.

Comment choisir le meilleur tricycle évolutif ?

Pour faire simple, un vélo bébé évolutif est à choisir en fonction de plusieurs critères. Certains parents font l’erreur de se focaliser uniquement sur les goûts de leurs enfants. Ce n’est pas suffisant. Un triporteur se choisit après vérification de l’évolution réelle que propose le vélo, le confort, la sécurité, le poids de l’enfant, le matériau, le design et les options.

L’évolution réelle du vélo

Tenir compte de l’évolution réelle du vélo, c’est acheter un triporteur qui correspond à l’âge de son enfant. Par exemple, lorsqu’il s’agit d’un bébé, il est conseillé aux parents d’investir dans un tricycle poussette. Un bébé n’a généralement pas de la force pour pédaler. Par contre, quand l’enfant a déjà un certain développement, qu’il marche déjà, on peut miser sur des vélos plus autonomes. Pour vérifier l’évolution, il faut inspecter la hauteur du siège et le guidon du tricycle évolutif, les changements au niveau des pédales et le nombre de roues, etc.

Le confort

Le critère du confort ne concerne pas seulement le bébé. Il concerne aussi les parents. Pour un tricycle évolutif, il est important de vérifier si la canne qui aide à pousser est réglable ou amovible. Il faut vérifier sur le vélo s’il y a un frein, un bac de rangement, des rétroviseurs. Les rétroviseurs permettent de voir l’enfant.

La sécurité

Les vélos qui disposent d’une bonne sécurité sont souvent dotés soit de dossiers, soit d’une ombrelle. Il faut surtout que le tricycle évolutif soit conçu avec un harnais de sécurité plus ou moins développé. C’est une option qui apaise les parents.

Le poids de l’enfant

Tous les modèles de tricycles ne supportent pas le même poids. Il faut donc nécessairement choisir le triporteur de son enfant en fonction de son poids.

Le matériau et le design

Les matériaux en lesquels sont fabriqués les tricycles sont divers. Les plus courants sont le plastique, le bois et le métal. Lorsqu’on fait attention au matériau, il faut aussi penser au design du tricycle évolutif. Les vélos évolutifs sont disponibles en une palette de couleurs. Tout dépend, sur ce critère, des couleurs qu’aime votre petit bout.

Les options

Les options sont diverses et variées. Certains vélos proposent des roues silencieuses. C’est important d’utiliser son tricycle sans devoir faire supporter à l’entourage un bruit ingérable. Certains modèles de triporteur disposent de sonnettes, d’un siège rotatif ou d’un panier à l’avant. Ce sont des options qui peuvent guider le choix quand on est confus entre deux modèles.

Comment utiliser un tricycle évolutif ?

Pour les enfants de bas âge, le tricycle est simplement un vélo à trois roues qui se pousse et qui peut servir de poussettes. Certes, ce n’est pas toujours confortable, mais certains bébés arrivent à y dormir. Pour une très bonne utilisation, il est conseillé de lire minutieusement le mode d’emploi du tricycle évolutif. La fiche du mode d’emploi permet de savoir les éléments qui sont à modifier. Sur tous les modèles, la hauteur du siège est modifiable. On en trouve toutefois, certains types de vélos évolutifs, qui permettent de passer d’un volant roue à un guidon. Pendant l’usage, il faut veiller à suffisance sur son petit ange. Tout dépend du caractère de l’enfant. Certains mômes qui sont très dynamiques et qui ont de l’énergie sont souvent excités à l’idée de pédaler. En revanche, certains enfants, plutôt timides et prudents, refusent de s’essayer. Dans l’utilisation, les parents ont donc un véritable rôle de mentoring et de supervision à jouer. C’est pour cela qu’ils doivent s’informer sur le mode de fonctionnement du vélo bébé évolutif.

Comment fonctionne un tricycle évolutif ?

Le fonctionnement d’un vélo évolutif peut varier en fonction des modèles, mais aussi de la réadaptation qu’on en fait. Au-delà du rôle de surveillance qui est le leur, les parents seront appelés à déterminer le bon moment pour modifier la structure du tricycle évolutif. Ils peuvent donc avoir besoin de certains outils pour le retrait des pose-pieds par exemple ou encore le montage du guidon. Tout se fait assez simplement. Parfois, les tutoriels apportent une véritable assistance.

À partir de quel âge un enfant peut-il avoir un tricycle évolutif ?

Le bébé qui naît ne peut déjà pas disposer d’un vélo évolutif. C’est généralement à partir, en moyenne, de neuf mois que les parents peuvent offrir un vélo évolutif à leur enfant. C’est en effet à 9 mois que l’enfant acquiert la capacité de s’asseoir correctement. Cependant, certains modèles de tricycles évolutifs sont proposés par les fabricants pour des bébés de 6 mois. Ce sont des modèles qui disposent d’un repose-tête et d’un support qui tient l’enfant pour qu’il ne glisse pas. Le tricycle évolutif destiné aux enfants de moins de 18 mois n’est pas véritablement des tricycles à proprement dit. Ils sont beaucoup plus l’association d’un vélo et d’une poussette. Quel qu’il en soit, lorsque l’enfant a déjà acquis une certaine autonomie dans l’usage de son tricycle, il est important qu’il ait un casque.

Est-il nécessaire de porter un casque ?

Le port de casque est une obligation légale. C’est la loi qui impose aux parents de faire porter des casques à leurs enfants qui ont des tricycles évolutifs. Aux termes des dispositions de la loi, le port de casque est exigé pour tous les enfants de moins de 12 ans. Il est évident qu’il n’y a pas besoin de casque dans la poussette. C’est en fonction de l’évolution de l’enfant que le casque devient une nécessité.

Pour conclure, il est toujours merveilleux de voir son enfant rouler à vélo. Pour cela, il faut déjà lui acheter le meilleur tricycle évolutif. Toutefois, il faut acheter un outil adapté à son âge. Surtout, il faut faire un choix en fonction des critères d’achat indiqués et veiller sur l’enfant pendant l’utilisation. Ne pas oublier le casque, c’est indispensable pour la sécurité du petit ange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *