Maintien à domicile : pour qui et pourquoi ?

Le maintien à domicile est une option qui implique la mise en place d’aide aux soins du quotidien pour une certaine catégorie de personnes. À qui est-elle destinée ? Quelles sont les différentes aides possibles pour leur financement ? Les réponses dans cet article.

À qui s’adresse le maintien à domicile d’une personne ?

Le terme « maintien à domicile » (ou MAD) désigne le fait qu’une personne en perte d’autonomie fasse le choix de continuer à vivre chez elle au lieu de s’installer dans une maison de retraite ou tout autre établissement spécialisé. Vous pouvez découvrir les différents services disponibles en suivant ce lien si vous avez besoin de la mise en place d’aide à domicile.

Pour qu’une personne soit potentiellement concernée par l’instauration d’un maintien à domicile (MAD), il faut qu’elle soit en situation de perte d’autonomie. Ceci est valable, quel que soit l’âge de l’individu. En effet, un MAD peut être soit ponctuel (à la suite d’un accident grave par exemple ou après une hospitalisation) soit permanent (personne handicapée, très âgée ou souffrante d’une pathologie chronique, etc.).

aide à domicile, maintien à domicile

Comment organiser le maintien à domicile d’une personne ?

Les aides à domicile peuvent être organisées par différent organisme. On en distingue principalement deux. Il y a en premier les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) qui peuvent être coordonnés par un organisme public ou privé ayant reçu l’autorisation du conseil départemental. Ce type d’organisme intervient afin d’aider dans les activités du quotidien (ménage, linge, toilette, aide à l’activité physique, aide à la garde des enfants, etc.). Un SAAD ne fournit aucun soin à la personne en situation de MAD. Pour cet autre aspect, il y a les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD). Il s’agit de la deuxième catégorie d’organisme qui intervient sur prescription médicale. Le personnel déployé est constitué d’infirmiers et d’aides-soignants.

Certains organismes assurent à la fois les activités des SAAD et celles des SSIAD. Il s’agit des services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD). Outre les services d’aides à domicile, il existe d’autres initiatives comme celle de la commune, du département ou encore de l’Assurance maladie. Par ailleurs, il n’est pas rare de trouver des organismes d’aide à domicile qui vous accompagnent aussi dans la recherche de financement et de solutions adaptées.

Quelles sont les aides financières pour l’aide à la personne ?

Plusieurs aides financières sont mises en place pour faciliter le MAD d’une personne. Les enfants et les adultes de moins de 60 ans peuvent prétendre à la prestation de compensation du handicap (PCH). Cette prestation peut être attribuée à une personne de plus de 60 ans à condition qu’elle l’ait reçue avant cet âge. Pour les seniors, il existe l’aide-ménagère à domicile, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), les aides pour l’installation d’une téléassistance ainsi que les aides des caisses de retraite.

Il faut souligner que toute personne en perte d’autonomie peut bénéficier de :

  • l’aide au logement (de la Caisse d’allocation familiale),
  • l’aide à l’aménagement du logement,
  • l’aide fiscale sous forme de crédit d’impôt,
  • l’aide extralégale des administrations locales (mairies, conseils départementaux).

Cette dernière vient compléter l’aide classique proposé sur le territoire français.

Voter pour ce post

Articles similaires

LES COMMENTAIRES

Laissez un commentaire

Svp, entrez votre commentaire ici !
Veuillez entrer votre nom ici

Zone de recherche

Articles récents

Santé Espérance

Faire le soin de visage est un plaisir qu’on ne peut arracher à de plus en plus de personnes.

Nos catégories

Voter pour ce post