Cigarettes électroniques face au tabac : fini la mauvaise image de la vape !

De nombreuses associations et spécialistes ont présenté plusieurs points clés pour comprendre quelle est la situation actuelle du vapotage dans les politiques publiques et pourquoi il est important de suivre de près les réglementations sur la commercialisation des vaporisateurs qui émergent dans de nombreux pays. Reprenons quelques-uns de ces points importants.

Combustion du tabac contre vapeur d’e-cigarette

Les vaporisateurs sont une innovation pour réduire les méfaits du tabagisme, répondre à un besoin et le résoudre. Bien que la réduction des méfaits ne soit pas directement liée à la nicotine, car le problème n’est pas là, mais dans la combustion.

Les fumeurs respirent du monoxyde de carbone et du goudron provenant de la combustion des cigarettes. La combustion est la principale cause de maladies attribuées au tabagisme et environ 8 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du tabagisme.

Les vaporisateurs éliminent complètement la combustion, car ils génèrent de la vapeur et donc le monoxyde de carbone et le goudron disparaissent de l’équation. Et, pour les amateurs de vapotage et de e-liquides, sachez que vous pouvez facilement d’arômes et produits de vape en ligne et même choisir un e-liquide sans nicotine pour un vapotage plus sain.

Parmi les notions de base que vous devez connaître avant de choisir votre vaporisateur, nous mentionnons que les liquides sont composés de propylène glycol, de glycérine et d’arômes. C’est-à-dire par des matériaux utilisés régulièrement dans les médicaments et les aliments. Ils peuvent également contenir de la nicotine si l’utilisateur le souhaite, mais ce n’est pas indispensable.

Alors pourquoi y a-t-il de l’opposition dans certaines entités gouvernementales ? Pour la désinformation, purement et simplement.

Vapoter : une méthode efficace

Le vapotage est une solution pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas arrêter de fumer.

Les patchs et gommes à la nicotine sont efficaces entre 3 et 4 %. Les thérapies de sevrage psychologique et les médicaments pour la dépendance sont de l’ordre de 5 %. En revanche, les vaporisateurs ont une efficacité de 18 %, c’est sans aucun doute actuellement le meilleur outil pour arrêter de fumer.

Le “British Health System” a inclus la cigarette électronique dans ses politiques publiques de sevrage tabagique, faisant campagne pour promouvoir le vapotage comme substitut au tabagisme.

Ceci est fondé sur les études menées par le Royal College of England qui assurent que la cigarette électronique réduit au moins 95 % des dommages, par rapport à la cigarette traditionnelle et le montre avec une expérience publiée sur la chaîne YouTube officielle :

La réglementation du vapotage

En France, il y a actuellement plus de 20 millions de fumeurs et 100 000 meurent chaque année de maladies directement liées au tabagisme. Ces 100 000 décès pourraient être évités, tout simplement, si ces personnes changeaient leur habitude pour une habitude beaucoup moins nocive : la cigarette électronique.

Voici certaines des mesures de protection en cours :

  • La quantité de nicotine dans les liquides ne peut pas dépasser 20 mg. Le paramètre n’a aucune base scientifique, car dépasser ce montant ne le rend pas “nocif”.
  • Les liquides contenant de la nicotine ne peuvent pas être contenus dans des flacons de plus de 10 mg. Inutile, car il encourage une plus grande consommation de plastique dans la production.
  • Les réservoirs du vaporisateur ne peuvent pas contenir plus de 2 ml. Il n’y a pas d’explications concernant cette mesure, si ce n’est pour mettre l’utilisateur mal à l’aise.

La principale lacune est de ne pas considérer le vapotage comme un outil pour lutter contre le tabagisme et pour aider, justement, les 20 millions de Français qui souffrent chaque jour de la consommation de tabac.

Ce serait le problème actuel de l’utilisation des vaporisateurs en France, une réalité pas si éloignée des autres pays d’Amérique latine où la réglementation est inadéquate et prohibitive.

Vapoter est un mode de vie

Que le vapotage est un mode de vie que nous connaissons très bien ceux d’entre nous qui le font déjà. C’est une sensation différente du tabac, beaucoup plus agréable et valorisante, car on sait qu’on prend soin de sa santé.

Ne pas abandonner nos habitudes tout en prenant soin de notre santé, c’est sans doute ce que nous offre le vapotage par rapport au tabac. Une bonne raison de sauter le pas et de vapoter, enfin.

Les cigarettes électroniques vous protègent contre la Covid-19

Lorsque nous vapotons, nous réduisons les risques de maladies cardiovasculaires, respiratoires et autres pathologies pouvant favoriser les effets dévastateurs de la Covid-19.

Prendre soin de soi, de sa santé, réduire les risques de maladies et toujours choisir les meilleures options pour protéger son système immunitaire est le meilleur moyen de lutter contre le virus.

Vapoter au lieu de fumer vous aidera à prendre soin de vous et de votre entourage.

En bref…

Le vapotage est la mesure la plus efficace pour lutter contre le tabagisme, car il n’implique pas d’obligation, mais constitue plutôt une solution.

Et, si vous désirez commencer la vape dès maintenant, rendez-vous sur le site leader du marché : Terpy.fr ! Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour un vapotage simple et de qualité.

Articles similaires

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Articles récents