Comment Calculer sa Date d’Ovulation facilement ?

Calculer sa date d’ovulation peut sembler être un exercice compliqué pour bon nombre de femmes. Il existe une variété de méthodes pour le faire. Si vous les maîtrisez cela devient un jeu d’enfant. Ainsi, vous pourrez détecter pour vous-mêmes ou pour une autre, les périodes favorables pour contracter une grossesse ou non. Découvrez dans cet article les différentes méthodes pour calculer période d’ovulation.

Quels sont les éléments à connaître pour pouvoir calculer sa date d’ovulation ?

Pour calculer sa date d’ovulation, il est important de maîtriser d’abord son cycle de menstruation. Il commence depuis le jour de la survenue des règles et fini aux menstrues suivantes. Il existe différents types de cycles notamment, le normal qui fait précisément 28 jours, le court qui fait 21-25 jours, le long qui dure 29-35 jours. Peu importe le cycle, il est constitué d’exactement 3 phases bien distinctes à savoir :

  • La période folliculaire,
  • Celle d’ovulation
  • Et la période lutéale.

Celle qui nous intéresse ici, c’est la phase ovulatoire ou date d’ovulation. Elle dure moyennement 24 h. C’est le moment pendant lequel l’ovocyte ou encore l’ovule sort de l’ovaire. C’est dans cette période, qu’il peut avoir une fécondation quand l’ovule rencontre un spermatozoïde pour donner un enfant.

Quelles sont les différentes méthodes pour calculer sa date d’ovulation ?

La méthode dite du calendrier

En général, la plupart des femmes procèdent par la technique du calendrier pour calculer sa date d’ovulation. Elle consiste à compter son cycle et à y soustraire 14 jours. Les 14 jours correspondent à la durée que met généralement la libération de l’ovule avant que commencent les prochaines règles. Cette méthode pour calculer période d’ovulation peut s’appliquer non seulement aux personnes avec un cycle long, mais aussi avec un cycle court ou normal.

Ainsi, pour une femme dont le cycle est de 28 jours par exemple, sa date d’ovulation sera le 14 e jour après que ses menstrues soient venues à compter du 1er jour. Pour une personne avec un cycle comptant 32 jours, elle ovulera au 18e jour, ainsi de suite. En faisant une telle opération, l’on peut calculer sa date d’ovulation, mais également aussi avoir une idée sur sa période de fécondité.

Pour le savoir, il faut juste compter 5 jours avant et après avoir calculer sa date d’ovulation. Cette marge est à laisser parce que le spermatozoïde une fois à l’intérieur des parois vaginales peut y survivre jusqu’à 4-6 jours.

Toutefois, il est à signaler que cette méthode dite du calendrier pour calculer période d’ovulation ne fonctionne qu’avec celles qui ont des cycles réguliers, c’est-à-dire celles qui peuvent prévoir d’avance le jour où viendront leurs prochaines règles. Pour celles qui sont irrégulières, cette technique n’est pas efficace pour calculer sa date d’ovulation. Il faut alors recourir à la courbe des températures.

La courbe des températures

Cette méthode est assez pratique pour calculer sa date d’ovulation. Elle est facile à effectuer et plus précise que la précédente. Comme l’indique son nom, elle se fait en prenant soin de prendre tous les jours sa température (de préférence, cela doit se faire à son réveil), depuis le premier jour où les menstrues surviennent jusqu’au premier jour de son prochain cycle.

Cette opération pour calculer sa date d’ovulation doit se réaliser exactement aux mêmes heures, dans les mêmes conditions et avec le même outil. Les données recueillies par jour doivent être notées sur un genre de graphique disponible sur le Net ou chez les gynécologues. Les jours se mettent généralement à l’horizontale et les températures à la verticale. Dans les temps où n’y a pas d’ovulation, la courbe ne varie pas.

Elle demeure plate. Pendant l’ovulation, on constate très souvent une chute au niveau de la température, suivie juste après d’une élévation soudaine de 0,5 °C dans la majorité des cas. La veille du jour précis où l’on a remarqué cette hausse de la température, c’est sa date d’ovulation. Il faudra ajouter et retrancher les 5 jours pour savoir sa période fertile.

Cette technique pour calculer sa date d’ovulation peut se fausser en cas de fièvre. Il est à noter qu’outre les méthodes citées ci-dessus pour calculer cycle ovulation, il existe d’autres moyens pour une femme de savoir son temps de fertilité. Les voici détaillés ci-dessous.

Quelles sont les autres techniques pour déterminer calculer période d’ovulation ?

Très souvent certaines femmes réalisent des examens d’ovulation, ou observent leurs glaires cervicales ou encore se fient à des phénomènes se déroulant à l’intérieur de leurs corps pour calculer da date d’ovulation.

La réalisation d’examens d’ovulation

Des tests de dosage d’hormones sont disponibles dans les pharmacies pour permettre de détecter aisément son jour d’ovulation pour une personne qui ont du mal à calculer sa date d’ovulation toute seule avec les techniques citées plus haut. Ce sont des examens fiables et assez simples à effectuer. Ils se font grâce à un prélèvement d’urine. Une augmentation de la quantité d’œstrogènes ou de celle des hormones de l’hypophyse, indique qu’il y a ovulation.

L’observation de la glaire cervicale

Pour calculer sa date d’ovulation, il est également possible de se fier à la texture de sa glaire cervicale. Il s’agit d’une substance produite par le corps de la femme naturellement au cours de l’ovulation, pour faciliter la migration ou le déplacement des spermatozoïdes vers l’ovule.

Pendant le cycle, elle change d’aspect. Elle est d’abord collante et toute blanche pour après devenir transparente comme le blanc d’un œuf ainsi qu’étirable et abondant au fur et à mesure que l’on se rapproche de la période ovulatoire. À défaut de calculer sa date d’ovulation en utilisant les techniques précitées, l’on peut essayer de recueillir cette substance et l’observer.

L’observation de son corps

Pendant l’ovulation, de nombreux phénomènes se produisent dans le corps et varient d’une personne à une autre. Chez certaines, c’est des changements d’humeur, des douleurs au niveau du sein, d’un côté du bas-ventre, chez d’autres, c’est peut-être une sensation de chaleur à l’intérieur de leurs corps, le gonflement des seins…

En observant ces modifications, on peut calculer période d’ovulation. Mais il faut maîtriser parfaitement son corps pour pouvoir utiliser cette méthode pour calculer sa date d’ovulation. Il faut s’observer sur 3 cycles au moins avant de noter ces irrégularités.

Même si ce moyen pou calculer période d’ovulation n’est pas fiable à 100 %, il est quand même efficace si l’on est vraiment attentive. Il existe de nos jours une panoplie de logiciels capables de permettre de bien suivre les menstruations et qui aident à calculer sa date d’ovulation sans se tracasser. Il ne faut pas hésiter à y recourir.

Voter pour ce post

Articles similaires

LES COMMENTAIRES

Laissez un commentaire

Svp, entrez votre commentaire ici !
Veuillez entrer votre nom ici

Zone de recherche

Articles récents

Santé Espérance

Faire le soin de visage est un plaisir qu’on ne peut arracher à de plus en plus de personnes.

Nos catégories

Voter pour ce post